Diner à l'école Poudlard

Harry Potter : ce nom suffit pour que notre imagination s’enflamme. Nous voilà transportés dans un monde merveilleux où se côtoient humains et créatures légendaires. Mais comment cette saga a-t-elle bien pu conquérir le monde ? Enfilez vos chaussons Harry Potter, installez-vous confortablement, c’est parti pour un tour d’horizon de ce succès planétaire.

Harry à la conquête du monde

Voici deux décennies que l'apprenti sorcier a débarqué dans la vie de millions de personnes de tout âges. 20 ans qu’il a pris d’assaut nos bibliothèques, nos DVDthèques et maintenant voilà qu’il prend possession de certaines plate formes de streaming. Selon Bloomsbury, la maison d’édition de l’auteure, concernant les 7 premiers tomes de la sage, la barre des 500 millions d’exemplaires vendus aurait été franchie en 2018.

Le succès du jeune sorcier réside dans son universalité. Le lecteur suit le héros dans des aventures qui s’étalent tout au long de son adolescence. Certains d’entre-nous ont littéralement grandi avec Harry, au rythme des parutions en librairie. En tant qu’adolescent, comment ne pas avoir de sympathie pour le parcours initiatique du jeune Harry. Avec sa plume, J.K. Rowling sait s’adresser aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Les studios Warner Bros ont su prendre les bonnes décisions et populariser davantage la saga en la transposant avec succès sur les écrans. Outre les acteurs et les effets spéciaux, la réussite de cette transposition cinématographique repose sur le choix de John Williams pour composer la bande originale. Rappelons que le compositeur américain est à l’origine des bandes originales de Star Wars et de Jurassic Park. C’est ainsi que les films de la franchise Harry Potter auraient généré 7,7 milliards de dollars selon Warner Bros.

La magie du marketing

Musée Harry Potter à Londres

L’œuvre de J.K. Rowling s’est adaptée aux différents marchés mondiaux. La précision de la machine commerciale est allée jusqu’à adapter les titres en fonction des marchés anglophones pour parler de la meilleure façon possible au public. Ainsi le titre original britannique du premier opus Harry and the Philosopher’s Stone est transposé pour le marché américain en Harry and the Sorcerer’s Stone. Pour le marché français, on se souvient que le premier tome était intitulé Harry Potter à l’école des sorciers. Au passage, sachez que ce premier opus est le livre de jeunesse le plus acheté en France. Par ailleurs le lancement de chaque tome a été précédé par une communication active via la presse avec une mise en suspens à propos de divers points de la saga qui pourraient être sur le point d’être révélés ou l’annonce de possibles rebondissements retentissants. Pour appuyer cette diffusion planétaire, les livres ont été traduits dans plus de 80 langues pour être vendus dans plus de 140 pays.

Des goodies aux parcs d’attraction

La création de la licence Harry Potter a permis de mettre en vente un panel de goodies à l’effigie des héros mais aussi des méchants de la saga: éditions multiples des ouvrages, t-shirts, casquettes, sacs à dos, papeterie, porte-clés, posters, agendas, jeux de sociétés, figurines, etc... Un large choix de produits de la saga est disponible chez Pause Canap votre boutique en ligne et boutique ouverte au public à Calais. Dans le domaine du jeu vidéo, Electronic Arts s’est emparé du filon pour éditer une kyrielle de jeux sur plusieurs plateformes comme chez Sony et Microsoft. De 2001 à 2010, les produits dérivés de la saga ont généré un chiffre d’affaire de 19,8 milliard de dollars. Le summum du spectaculaire se produit avec la conception de parcs à thèmes :

  • - The Making of Harry Potter - Studio Tour London (2012)
  • - Universal Studios à Orlando: The Wizarding World of Harry Potter
  • - Universal Studios à Los Angeles: The Wizarding World of Harry Potter

A Londres, le visiteur est invité à parcourir les décors utilisés lors du tournage des différents opus. À Orlando et Los Angeles, il est projeté dans l’univers magique d’Harry Potter notamment à travers des attractions qui utilisent les dernières innovations technologiques pour que le visiteur prenne part à une partie de quidditch et à une course poursuite en balais magique.

L’ingrédient magique à la base du succès

L’ingrédient magique qui fait le succès de la saga Harry Potter est le talent de J.K. Rowling. L’auteure a su créer un véritable monde imaginaire en y introduisant des créatures légendaires, des récits mythiques retravaillés et bien entendu en créant ex-nihilo des personnages uniques. J.K. Rowling nous transporte littéralement dans un monde alternatif. Elle fait rêver ses lecteurs. Cela est palpant aussi bien dans les livres que dans les films : buffet de bienvenue à Poudlard qui vous met l’eau à la bouche, combat épique contre le Basilic qui vous dresse les cheveux sur la tête, promenade angoissante dans la Forêt interdite ou encore partie de Quidditch haletante sur des balais de sorcier. C’est un Univers magique et unique qu’a su créer l’auteure, à l’instar de C.S. Lewis et ses Chroniques de Narnia ou encore l’autre succès planétaire qu’est l’univers Star Wars de George Lucas. Derrière ces grandes œuvres il y a forcément la communication de valeurs qui parlent au public. Dans le cas d’Harry Potter, celles qui sont mises en avant sont le courage, la loyauté, l’amitié, l’amour, la quête de la vérité et bien tendu l’esprit d’équipe. Dans le combat qui oppose le bien aux forces du mal, seul l’esprit chevaleresque permettra d’éviter au monde qu’il bascule dans le chaos. J.K. Rowling utilise un langage universel qui touche chacun d’entre-nous. C’est ça l’ingrédient secret qui fait marcher la potion magique Harry Potter.